Parution : 22/04/2021
ISBN : 9782361397395
160 pages (14,8 x 21 cm)

Dans les forêts de l’ours

Avec le sac au dos et les arbres comme seul refuge, Rémi Huot fait le récit de sa quête de l’ours dans les forêts d’Europe de l’Est.

les libraires vous en parlent

“C’est un régal de marcher aux côtés de Rémi Huot, tout à coup muni de solides connaissances ornithologiques et botaniques, mais sans cartes. Loin de toute héroïsation, à la recherche du temps à prendre…”
Frédérique, Librairie La Libambulle (Prades)

Tous ceux qui se sont intéressés, de près ou de loin, à la vie mystérieuse de l’ours sont finalement tombés d’accord sur les possibilités de l’observer. Ils sont légion celles et ceux qui, par crainte ou par passion, l’ont traqué des vies entières sans jamais le voir. Au risque d’attendre sans succès aux heures crépusculaires, Rémi Huot se doit tout de même d’essayer. Désireux de rencontrer la bête à l’état sauvage, il part à l’est de l’Europe, marcher à rebours des grands chemins et des lieux communs, dans un pays perdu. Se mettre à la recherche de l’ours, c’est d’abord vivre un morceau de solitude dans les bois et se plier à l’exigence de la marche. C’est prendre les heures d’attente comme autant de chances de ne faire plus qu’un avec l’espace naturel et se dire que la quête se vaut bien à elle seule.

Revue de presse

- Interview de Rémi Huot Ronan Manuel Radio Rennes // Bon Vieux Temps 3 mai 2021
- Dans les forêts de l'ours Adonis Brunet Litzic 27 avril 2021
- Dans les forêts de l'ours Joël Born Centre Presse 25 avril 2021
- Dans les forêts de l'ours E.M. et C.H. Les notes 21 avril 2021

- Interview de Rémi Huot

Cette semaine un coup de coeur pour un premier livre. Celui de Rémi Huot dans sa quête du Graal, ou de l’Ours. ” Dans les Forêts de l’Ours”. aux éditions Le Mot et Le Reste. D’autres livres qui donnent envie de forêts et de rivières.

À réécouter en ligne

Ronan Manuel
Radio Rennes // Bon Vieux Temps 3 mai 2021

- Dans les forêts de l'ours

L’auteur Rémi Huot, nous entraîne dans son périple au cœur des forêts slovènes et croates dans sa quête de rencontrer l’ours brun. Ce périple est une invitation à la vie sauvage. Ne faire qu’un avec la nature. Marcher encore et toujours. S’émerveiller devant un chevreuil, parfois un pygargue à queue blanche ou se retrouver en face de loups.

Après des études universitaires en biologie, Rémi Huot délaisse la profession d’ornithologue,pour se consacrer à l’écriture. Elle l’engage sur un chemin plus solitaire, celui des longues marches où la pensée finit par se frotter au monde sauvage. Grâce à son parcours professionnel (il est ornithologue de formation), il nous décrit avec précision plusieurs espèces d’oiseaux, certaines plantes également. Dans les forêts de l’ours est une plongée dans un univers sauvage, mais est avant tout une invitation à la découverte de soi, en s’affranchissant du superflu.

Son écriture poétique, très descriptive, nous plonge au plus près de ses pas, des battements de son cœur. Il nous emmène avec lui dans son sac à dos. Dans ses longues heures de marche sous le soleil. Dans cette nature qui nous invite à repenser ce que nous sommes. Notre faiblesse face à l’immensité des forêts, des océans.

Une promesse.

L’auteur, s’était fait cette promesse. Rencontrer l’ours brun à l’état sauvage. Hors de question pour lui de payer quoi que se soit. Alors c’est vers les Balkans qu’il nous invite à le suivre sur les traces de la bête sauvage.

Des heures sous le soleil, la pluie. S’abandonner, être libre sous les étoiles. Puis un jour une empreinte, puis deux. L’excitation nous saisit face à ce spectacle intimiste. Plus rien ne compte. Juste l’émotion à l’état pur. Il va donc poursuivre sa quête sans rien brusquer, en n’affrontant rien. Être là, simplement, humble, en s’inclinant. Et si jamais, il n’y a pas cette rencontre tant espérée. Il n’y aura pas de déception, ni de perte de temps.

Des émotions d’une telle intensité sont de celles qui nous marquent pour toujours. Dans les forêts de l’ours nous questionne sur notre place dans la nature. Que devons nous faire pour la préserver, pour la protéger ? Pour qu’il y ait encore des endroits incultes et libres. Que les étoiles brillent encore et nous guident vers de nouveaux voyages.

Une chronique à retrouver dans son intégralité sur Litzic

Adonis Brunet
Litzic 27 avril 2021

- Dans les forêts de l'ours

[...]
Après des études universitaires en biologie, Rémi Huot a délaissé son métier d’ornithologue pour se consacrer à l’écriture et s’engager sur un chemin plus solitaire en réalisant de longues marches à la rencontre d’un monde plus sauvage. Soucieux de se rapprocher des beautés naturelles montagnardes, ce passionné de nature et de vie animale a quitté son Val d’Oise natal pour s’installer dans les Pyrénées-Orientales. Dans ce livre, édité par le Mot et le Reste, qui vient tout juste de sortir, l’auteur nous invite à le suivre, sac au dos, et à partager sa longue et éprouvante quête de l’ours brun, dans des forêts de l’Europe de l’Est. [...]

Chemin faisant, Rémi Huot nous fait partager sa connaissance des oiseaux. Avec lui, on croisera une meute de loups gris et le regard d’un lynx… Moment rare et magique. ”S’il y a bien, à cet instant, une chose qui est tout contraire à sa vie de carnassier, c’est bien l’impensable tendresse de ses yeux.

Quand on a refermé les dernières pages de ce livre, passionnant de bout en bout, on n’a finalement qu’une envie. Fuir le béton des villes et s’enfoncer dans la forêt. Une magnifique ode à la nature dans toute sa splendeur et sa grandeur. Et l’on ne peut qu’approuver l’auteur quand il écrit : ”J’ai eu le temps, durant toutes ces années d’errance convenues, de sentir à quel point plus c’est sauvage et plus c’est vrai.

L’article est à retrouver en intégralité sur Centre Presse

Joël Born
Centre Presse 25 avril 2021

- Dans les forêts de l'ours

Rémi Huot est parti durant cinq semaines dans les forêts d’Europe de l’Est afin de tenter d’apercevoir et d’observer l’ours dans son milieu naturel. Cette marche hors sentier, malgré la rudesse de la vie quotidienne et la solitude, sera l’occasion d’atteindre des terres inhabitées par les hommes, et prétexte à l’observation de la nature, permettant de vivre en pleine communion avec les éléments.
Rémi Huot, ornithologue de formation, livre le récit d’une expérience personnelle à travers son carnet de marcheur. En évoquant la vie qui s’écoule dans ces forêts, la plume de l’auteur se fait poétique, avec de belles descriptions de paysages et d’animaux (des oiseaux en particulier). Son écriture permet d’écouter vibrer la nature, fait ressentir la beauté des lieux, resserrant la vie autour de l’essentiel. Un bel éloge du monde sauvage, une balade qui est aussi une invitation à prendre son sac à dos, à partager cette alliance de l’homme avec la nature. Un beau moment de lecture à découvrir.

Une chronique à retrouver sur Les notes

E.M. et C.H.
Les notes 21 avril 2021
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales