Parution : 22/04/2021
ISBN : 9782361397395
160 pages (14,8 x 21 cm)

Dans les forêts de l’ours

Avec le sac au dos et les arbres comme seul refuge, Rémi Huot fait le récit de sa quête de l’ours dans les forêts d’Europe de l’Est.

les libraires vous en parlent

“C’est un régal de marcher aux côtés de Rémi Huot, tout à coup muni de solides connaissances ornithologiques et botaniques, mais sans cartes. Loin de toute héroïsation, à la recherche du temps à prendre…”
Frédérique, Librairie La Libambulle (Prades)

“Les mots sont choisis, les phrases sont précises et l’écriture est d’une finesse incroyable. L’auteur lui-même avoue écrire pour « prolonger son regard », et c’est exactement ce qu’il fait : il le prolonge si bien qu’il vient jusqu’à nous. […] un récit teinté de philosophie qui nous réapprend à vivre la lenteur et à apprécier la recherche. Il ne s’agit pas de voir l’ours à tout prix, quitte à se trahir et trahir l’imprévisibilité de la nature, mais de marcher librement, simplement, et d’accepter le sauvage dans ce qu’il a de plus beau et dangereux.”
Lætitia, L’Intranquille (Besançon)

“Une aventure sauvage écrite avec beaucoup de poésie ! Partez à la recherche de l’animal sauvage le plus majestueux (et aussi le plus mignon) et offrez-vous un voyage incroyable et passionnant ! Dépaysant et revigorant !”
Mollat (Bordeaux)

Tous ceux qui se sont intéressés, de près ou de loin, à la vie mystérieuse de l’ours sont finalement tombés d’accord sur les possibilités de l’observer. Ils sont légion celles et ceux qui, par crainte ou par passion, l’ont traqué des vies entières sans jamais le voir. Au risque d’attendre sans succès aux heures crépusculaires, Rémi Huot se doit tout de même d’essayer. Désireux de rencontrer la bête à l’état sauvage, il part à l’est de l’Europe, marcher à rebours des grands chemins et des lieux communs, dans un pays perdu. Se mettre à la recherche de l’ours, c’est d’abord vivre un morceau de solitude dans les bois et se plier à l’exigence de la marche. C’est prendre les heures d’attente comme autant de chances de ne faire plus qu’un avec l’espace naturel et se dire que la quête se vaut bien à elle seule.

Revue de presse

- Dans les forêts de l'ours Bookalicious octobre 2021
- Dans les forêts de l'ours GG Revue Silence octobre 2021
- Dans les forêts de l'ours Nathalie Glorion Les passions de Chinouk 7 juillet 2021
- Dans les forêts de l'ours Fanny Nowak Aires libres 5 juillet 2021
- Dans les forêts de l'ours Marie-Ange Pinelli France Bleu Besançon 25 juin 2021
- Sur les traces de l'ours pour défendre le monde sauvage Léna Badin Sud Ouest 22 juin 2021
- Interview de Rémi Huot Valérie Pons L'Indépendant 22 mai 2021
- Dans les forêts de l'ours Daniel Rolland Culture hebdo mai 2021
- Interview de Rémi Huot Ronan Manuel Radio Rennes // Bon Vieux Temps 3 mai 2021
- Dans les forêts de l'ours Adonis Brunet Litzic 27 avril 2021
- Dans les forêts de l'ours Joël Born Centre Presse 25 avril 2021
- Dans les forêts de l'ours E.M. et C.H. Les notes 21 avril 2021

- Dans les forêts de l'ours

L’ours. Quel randonneur, photographe, amoureux des animaux, n’a pas rêvé d’en rencontrer « en vrai », d’en observer au cœur d’une forêt, quitte à devoir attendre des heures, quitte à ne jamais seulement l’apercevoir ? Rémi Huot, ancien ornithologue (des oiseaux aux ours, il n’y a qu’un pas!), est parti dans les forêts d’Europe de l’Est, sur les pas des ours. Il raconte, dans ce court texte à l’écriture vivante et poétique, sa quête pacifique et solitaire au milieu des forêts.S’il est obsédé par l’ours, il n’en reste pas moins attentif à toute la faune et la flore qui l’entourent, aux espèces qui bruissent autour de lui et qu’il fait vivre au fil de ses observations. Il plonge son lecteur en pleine nature, sans jamais l’abreuver de descriptions abstraites ni le perdre dans un lyrisme lourd. Rémi Huot aime et connaît la nature, et partager son amour passe par une simplicité et un naturel qui rendent l’identification immédiate. Tout de suite, on est là, avec lui, chaussures de marche aux pieds, un peu fatigués par la marche de la journée, impatient des surprises du lendemain. Il rappelle d’ailleurs John Muir, par son rapport à la marche, au lien qu’elle permet à la nature, par son rythme dynamique et méditatif à la fois. Marcher, observer, attendre à la recherche d’un ours, que demander de plus, dans la vie ?

Une chronique à retrouver sur Bookalicious

Bookalicious octobre 2021

- Dans les forêts de l'ours
L’auteur, naturaliste passionné, part seul avec son sac à dos dans des forêts situées à l’est de l’Europe, dans l’espoir d’y croiser l’ours brun à l’état sauvage. Ce récit, vaguement misanthrope, est celui de sa quête, de ses aventures et des rencontres qu’il fait sur son chemin. La langue est splendide et précise. On se laisse emmener avec fraîcheur et magie dans cette quête silencieuse et solitaire.
GG
Revue Silence octobre 2021

- Dans les forêts de l'ours

Un gars qui part à l’aventure marcher dans les forêts à la recherche de l’ours, vous pensez vraiment que je peux passer à côté de cette lecture ? Et bien non ! Encore une fois, le Mot et le Reste a tapé dans le mile avec ce titre !

Remi Huot, ornithologue passionné de nature, décide de partir marcher dans les forêts sauvages de L’Europe de l’Est à la recherche de l’ours brun. Il a le fol espoir de croiser la route (ou plutôt le chemin) du plantigrade et de pouvoir l’observer. Alors, sac au dos, le voilà parti pour l’inconnu, et c’est le cas de le dire puisqu’il n’arrive pas à trouver une carte correcte pour s’orienter avant de partir et encore moins sur place. D’ailleurs, ce récit aurait pu s’appeler « Dans les forêts de l’ours à la recherche de l’eau ! « car sans carte fiable il n’est pas facile de repérer rivières, fontaines ou autres points d’eau. Et forcément, cette recherche va lui prendre beaucoup d’énergie et de temps.
Je dois vous avouer que c’est un peu ma phobie (sans parler des tiques) de manquer d’eau en randonnée ! Bref !!

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce récit c’est la simplicité qui s’en dégage, une sorte de zénitude. Un voyage simple en symbiose avec la nature. Ce qui du coup rend ce livre très agréable, car l’on peut facilement se projeter au côté de l’auteur et s’imaginer cheminer avec lui.

D’autant plus qu’avec sa jolie écriture très agréable à lire, il nous partage en chemin certaines de ses réflexions, nous parle de la nature environnante, de la faune et de la flore qu’il croise. C’est très reposant.

Alors si vous voulez savoir si oui ou non Rémi a croisé l’ours brun, ou si vous avez envie d’une jolie parenthèse boisée, n’hésitez pas à vous procurer « Dans les forêts de l’ours ». Ressourcement garanti !

Une chronique à retrouver sur Les passions de Chinouk

Nathalie Glorion
Les passions de Chinouk 7 juillet 2021

- Dans les forêts de l'ours

Départ pour l’Europe de l’Est, à la recherche de l’ours brun, vers une rencontre, vers la beauté du hasard sauvage, au milieu des forêts des Balkans.
La lecture de Dans les forêts de l’ours de Rémi Huot m’a irrésistiblement fait penser à celle du Léopard des neiges de Peter Matthiessen – traduction de Suzanne Nétillard -, c’est à dire cette aventure plus spirituelle que scientifique, une sorte de pèlerinage vers son propre « ensauvagement ».

Rémi Huot est un biologiste, passionné par l’ornithologie, qui, un jour, prend ses jumelles, son sac à dos et file dans les bois, t’emportant avec.
Il y a ce quelque chose de délicieux à humer l’humeur d’une forêt, d’un lieu, ses descriptions sont précises comme s’il voulait nous transporter dans son tableau aux teintes fauves.

Parce qu’évidemment, rencontrer « la » bête, ce n’est pas comme un tête-à-tête avec Paddington, c’est la joie et la peur mêlées, c’est redonner une place d’humain sur cette planète, c’est craindre et s’émouvoir, jubiler et se laisser impressionner.

Rémi Huot s’est fait une promesse et il s’abandonne aussi à ses lecteurs.
Tu vis avec lui ce manque d’eau, la sécheresse, la beauté des cieux étoilés, les rencontres cocasses, surprenantes, angoissantes aussi. L’Homme devient la menace, la forêt son refuge et Rémi Huot s’incline devant la beauté du monde.

Te voilà pris(e) au milieu de cette écozone paléarctique et dans l’espoir d’un homme devenu vagabond céleste par amour pour ce qui ne s’attrape pas au premier regard.
Avec beaucoup de poésie, de finesse et de détails, Rémi Huot t’embarque dans ces forêts à la recherche de « son » ours, sa partie fauve qu’il se laisse apparaître pour mieux célébrer l’essence d’une vie.
Voici un petit bijou de pérégrination, exaltant comme cette « Grande Ourse brillant au-dessus de la plaine espérée pour finir sa nuit. »

Dans les forêts de l’ours ou le bonheur du rêve éveillé.

Coup au cœur façon totémique !

Une chronique à retrouver sur Aires libres

Fanny Nowak
Aires libres 5 juillet 2021

- Dans les forêts de l'ours

Dans les forêts de l’ours est le coup de cœur de Laetitia de la librairie l’Intranquille à Besançon !
Vous pouvez l’écouter vous présenter le livre sur France Bleu

Marie-Ange Pinelli
France Bleu Besançon 25 juin 2021

- Sur les traces de l'ours pour défendre le monde sauvage

Après des études scientifiques et des premiers pas en ornithologie, Rémi Huot est passé d’un doux rêve à la nécessité de quitter le milieu dans lequel il s’était engagé.
« La nature est pour moi un sujet d’émerveillement, déclare-t-il. En faisant de l’oiseau l’objet de mon travail, je devenais une brute scientifique et perdais le sens même de ce que j’exécutais. » Pour renouer avec l’humilité, le silence et la simplicité, Rémi Huot est donc parti dans les forêts des Balkans dans le but d’emprunter les sentiers les moins fréquentés par les hommes, mais les plus peuplés par la faune.

Éloge du monde sauvage
Avec pour guides les écrivains Henry-David Thoreau et Robert Hainard, naturalistes et penseurs du monde, Rémi Huot ne se disait pas encore qu’il allait suivre leurs traces, mais bien celles de l’ours, tout en s’interrogeant sur la question de l’homme. Aller chercher le grand mammifère dans ces forêts lointaines était une sorte de désaveu pour Rémi Huot, dont les parents sont installés en Périgord, mais qui est lui-même hôte des Pyrénées, précisément où l’ours a ses quartiers. « Dans les Balkans, alors que son territoire est six fois moins grand, il est accepté et il y en a 400. Chez nous, il y en a 60 et l’ours est renié. » Dans son premier livre, Rémi Huot a voulu décrire une beauté qui pourrait être partout si l’on se donnait la peine de la regarder.

De bons échos
Et bien plus qu’un récit de voyage, l’ouvrage qui a découlé de son aventure est un éloge pour la défense du monde sauvage. Qu’il ait vu l’ours ou non, là non plus n’est pas la question.
Son texte a déjà rencontré un bel écho : « Le Monde » cite d’ailleurs l’auteur novice, dont l’écrit « Dans les forêts de l’ours » est paru en avril, parmi Châteaubriand et Thoreau, dans un article intitulé « Quand la nature s’arpente dans les livres ».
Une belle reconnaissance pour celui dont le second ouvrage narrera 900 kilomètres de marche sur les côtes de Bretagne.

Un article paru dans Sud Ouest

Léna Badin
Sud Ouest 22 juin 2021

- Interview de Rémi Huot

Rémi Huot, 34 ans, un ornithologue qui a fui la capitale il y a de cela quelques années pour se retrouver au plus près de cette nature qu’il aime tant, vient de sortir son premier livre (le 22 avril aux éditions Le Mot et le Reste). Ou la quête inespérée d’un homme qui, lui, a vraiment vu l’ours.

À la fois contemplatif, fin observateur, et sportif accompli, Rémi Huot, 34 ans, marcheur infatigable et curieux insatiable, a enfin trouvé sa voie : écrivain. Passionné d’ornithologie – dont il a fait son métier dans une autre vie – et de grands espaces en général, le jeune homme se définit lui-même, non sans une poésie certaine, comme étant “un guetteur de vie sauvage” ou encore “un voyageur de l’immédiat”.

L’article est disponible en intégralité sur L’Indépendant

Valérie Pons
L'Indépendant 22 mai 2021

- Dans les forêts de l'ours

Des oiseaux aux ours

Il était une fois un ornithologue, Rémi Huot qui tourna le dos aux volatiles pour s’intéresser aux ours. Au point d’abord son Val d’Oise pour aller vivre dans les Pyrénées-Orientales, ensuite de parcourir les forêts denses de l’Europe orientale. De pouvoir réaliser son rêve de voir l’ours dans son habitat naturel. Et quel beau frisson le parcourt quand il peut voir une affiche alertant de la présence d’ours. Ce qui pourrait en faire frémir plusieurs, le comble. Il raconte donc cette passion Dans les forêts de l’ours. Il nous raconte sa quête de la bête à la façon d’un polar. Par exemple, il y a ce moment où il sent une agitation particulière près de sa tente. Ça y’est se dit-il, voici un ours curieux. Il ouvre rapidement l’entrée pour apercevoir plutôt un gros cerf. Le verra t-il enfin son ours ? Nous ne vous en diront pas plus afin de ne pas gâcher votre plaisir. A travers ces pages il y a aussi ce plaisir partagé d’un amant de la nature. Il rend bien compte de ce qu’il voit et ressent. L’appel des grands espaces a toujours quelque chose de séduisant.

Une chronique à retrouver sur Culture hebdo

Daniel Rolland
Culture hebdo mai 2021

- Interview de Rémi Huot

Cette semaine un coup de coeur pour un premier livre. Celui de Rémi Huot dans sa quête du Graal, ou de l’Ours. ” Dans les Forêts de l’Ours”. aux éditions Le Mot et Le Reste. D’autres livres qui donnent envie de forêts et de rivières.

À réécouter en ligne

Ronan Manuel
Radio Rennes // Bon Vieux Temps 3 mai 2021

- Dans les forêts de l'ours

L’auteur Rémi Huot, nous entraîne dans son périple au cœur des forêts slovènes et croates dans sa quête de rencontrer l’ours brun. Ce périple est une invitation à la vie sauvage. Ne faire qu’un avec la nature. Marcher encore et toujours. S’émerveiller devant un chevreuil, parfois un pygargue à queue blanche ou se retrouver en face de loups.

Après des études universitaires en biologie, Rémi Huot délaisse la profession d’ornithologue,pour se consacrer à l’écriture. Elle l’engage sur un chemin plus solitaire, celui des longues marches où la pensée finit par se frotter au monde sauvage. Grâce à son parcours professionnel (il est ornithologue de formation), il nous décrit avec précision plusieurs espèces d’oiseaux, certaines plantes également. Dans les forêts de l’ours est une plongée dans un univers sauvage, mais est avant tout une invitation à la découverte de soi, en s’affranchissant du superflu.

Son écriture poétique, très descriptive, nous plonge au plus près de ses pas, des battements de son cœur. Il nous emmène avec lui dans son sac à dos. Dans ses longues heures de marche sous le soleil. Dans cette nature qui nous invite à repenser ce que nous sommes. Notre faiblesse face à l’immensité des forêts, des océans.

Une promesse.

L’auteur, s’était fait cette promesse. Rencontrer l’ours brun à l’état sauvage. Hors de question pour lui de payer quoi que se soit. Alors c’est vers les Balkans qu’il nous invite à le suivre sur les traces de la bête sauvage.

Des heures sous le soleil, la pluie. S’abandonner, être libre sous les étoiles. Puis un jour une empreinte, puis deux. L’excitation nous saisit face à ce spectacle intimiste. Plus rien ne compte. Juste l’émotion à l’état pur. Il va donc poursuivre sa quête sans rien brusquer, en n’affrontant rien. Être là, simplement, humble, en s’inclinant. Et si jamais, il n’y a pas cette rencontre tant espérée. Il n’y aura pas de déception, ni de perte de temps.

Des émotions d’une telle intensité sont de celles qui nous marquent pour toujours. Dans les forêts de l’ours nous questionne sur notre place dans la nature. Que devons nous faire pour la préserver, pour la protéger ? Pour qu’il y ait encore des endroits incultes et libres. Que les étoiles brillent encore et nous guident vers de nouveaux voyages.

Une chronique à retrouver dans son intégralité sur Litzic

Adonis Brunet
Litzic 27 avril 2021

- Dans les forêts de l'ours

[...]
Après des études universitaires en biologie, Rémi Huot a délaissé son métier d’ornithologue pour se consacrer à l’écriture et s’engager sur un chemin plus solitaire en réalisant de longues marches à la rencontre d’un monde plus sauvage. Soucieux de se rapprocher des beautés naturelles montagnardes, ce passionné de nature et de vie animale a quitté son Val d’Oise natal pour s’installer dans les Pyrénées-Orientales. Dans ce livre, édité par le Mot et le Reste, qui vient tout juste de sortir, l’auteur nous invite à le suivre, sac au dos, et à partager sa longue et éprouvante quête de l’ours brun, dans des forêts de l’Europe de l’Est. [...]

Chemin faisant, Rémi Huot nous fait partager sa connaissance des oiseaux. Avec lui, on croisera une meute de loups gris et le regard d’un lynx… Moment rare et magique. ”S’il y a bien, à cet instant, une chose qui est tout contraire à sa vie de carnassier, c’est bien l’impensable tendresse de ses yeux.

Quand on a refermé les dernières pages de ce livre, passionnant de bout en bout, on n’a finalement qu’une envie. Fuir le béton des villes et s’enfoncer dans la forêt. Une magnifique ode à la nature dans toute sa splendeur et sa grandeur. Et l’on ne peut qu’approuver l’auteur quand il écrit : ”J’ai eu le temps, durant toutes ces années d’errance convenues, de sentir à quel point plus c’est sauvage et plus c’est vrai.

L’article est à retrouver en intégralité sur Centre Presse

Joël Born
Centre Presse 25 avril 2021

- Dans les forêts de l'ours

Rémi Huot est parti durant cinq semaines dans les forêts d’Europe de l’Est afin de tenter d’apercevoir et d’observer l’ours dans son milieu naturel. Cette marche hors sentier, malgré la rudesse de la vie quotidienne et la solitude, sera l’occasion d’atteindre des terres inhabitées par les hommes, et prétexte à l’observation de la nature, permettant de vivre en pleine communion avec les éléments.
Rémi Huot, ornithologue de formation, livre le récit d’une expérience personnelle à travers son carnet de marcheur. En évoquant la vie qui s’écoule dans ces forêts, la plume de l’auteur se fait poétique, avec de belles descriptions de paysages et d’animaux (des oiseaux en particulier). Son écriture permet d’écouter vibrer la nature, fait ressentir la beauté des lieux, resserrant la vie autour de l’essentiel. Un bel éloge du monde sauvage, une balade qui est aussi une invitation à prendre son sac à dos, à partager cette alliance de l’homme avec la nature. Un beau moment de lecture à découvrir.

Une chronique à retrouver sur Les notes

E.M. et C.H.
Les notes 21 avril 2021
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales