Parution : 24/05/2018
ISBN : 9782360545612
104 pages (14,8 X 21 cm)

Carnets de la mer d’Okhotsk

L’éternité et les mortes saisons

Après les Carnets de Kyôto, Nadine Ribault fait corps avec un nouvel espace et nous emmène, au plus près de ses sensations, dans le nord du Japon, sur les rives de la mer d’Okhotsk.
Des étendues de glace et de neige, des touffes de végétation brûlées, un sable noir. Le silence, le seul véritable silence, et la mer. Noire, calme, profonde, forte, une mer de marbre, immense et dure, la mer d’Okhotsk. Un bâtiment public sur la côte hivernale du nord de l’île de Hokkaidô comme refuge, ou point de départ aux déambulations songeuses et poétiques de Nadine Ribault. Apprivoiser cet espace infini, s’y lier, embrasser le tragique du lieu, se confronter à l’inconnu, au rugueux. Puis, marcher sur la glace du lac Saroma, traverser la mer des glaces, surplomber l’abîme depuis le cap Notoro, arpenter la forêt de bouleaux de la péninsule de Shiretoko en sa compagnie. Observer et non pas conquérir, ressentir et non pas appréhender, l’approche poétique de Nadine Ribault laisse le loisir au lecteur de trouver son souffle, dans une réelle expérience de partage.
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales