Parution : 20/02/2020
ISBN : 9782361391645
224 pages (14,8 x 21 cm)

Mariah Carey

Casta Diva

Une biographie qui révèle tout ce que Mariah Carey a apporté à la musique américaine, dont elle raconte, par sa carrière, les difficiles métissages.
Tout le monde connaît Mariah Carey : ses vocalises, son tube de Noël, ses frasques de diva. Mais peu de gens connaissent l’artiste. Fréquemment écartée par snobisme, mal appréciée, elle n’est pourtant pas une simple chanteuse : musicienne complète, à la fois choriste soignée et vocaliste disposant d’un instrument atypique dont elle explore toutes les possibilités, elle est une parolière précieuse ainsi qu’une productrice impliquée. Chanteuse à l’image hybride, mélange de cantatrice, de pop star et de rappeuse, figure importante des croisements entre musique blanche et musique noire, Mariah Carey a participé à entériner la fusion, alors inédite dans les années quatre-vingt-dix, entre les mondes de la pop et du hip-hop. Casta Diva dessine, au fur et à mesure de son parcours, la mythologie de l’artiste, qui doit autant aux fantasmes qu’à son talent incontestable.

Revue de presse

- Mariah Carey Juliette Arnaud France Inter // Par Jupiter 12 mars 2020
- Mariah Cary. Casta Diva Laurent de Sutter Focus Vif 26 février 2020

- Mariah Carey

Juliette Arnaud découvre Mariah Carey grâce au livre de Valentin Grimaud et vous en parle sur France Inter.

“Dans Maria Carey Casta Diva, Valentin et son patronyme d’auteur de conte de fées, mix entre Perrault et Grimm, m’a greffé de nouveaux yeux et de nouvelles oreilles…”

Écoutez la chronique en podcast sur le site de France Inter

Juliette Arnaud
France Inter // Par Jupiter 12 mars 2020

- Mariah Cary. Casta Diva

Il y a quelques années, le critique musical canadien Carl Wilson avait défrayé la chronique en publiant un étrange exercice d’admiration adressé à l’artiste qu’il disait pourtant détester le plus: Céline Dion. Dans Let’s Talk About Love (Le Mot et le Reste, 2016), il s’interrogeait sur sa propre répulsion pour tout ce que touchait la chanteuse – pour le ” mauvais goût” dont tout son métier s’était fait le repoussoir. C’était un livre à l’honnêteté magnifique, qui voyait Wilson revenir sur ses propres préjugés et finir par comprendre, et même aimer, la joie, le plaisir, l’émotion que Dion suscite chez ses fans. Avec son premier livre, consacré à Mariah Carey, le Normalien Valentin Grimaud, 28 ans, a choisi une voie différente.

[…]

Grimaud, donc, tente de penser le cas Carey – de l’inscrire dans un paysage théorique et musical plus vaste qu’elle, convoquant toute l’histoire de l’art lyrique afin de tenter de comprendre ce que Roland Barthes appelait son ” grain de la voix”. L’enquête, toutefois, n’est pas aride. Au fil des pages et des développements, la vie de celle qui reste avant tout une autrice-compositrice n’est pas oubliée : autant qu’une interrogation sur la voix, Mariah Carey est une vibrante biographie – au sens inauguré à la Renaissance par Giorgio Vasari dans ses Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes. Grimaud y raconte avec gourmandise les hauts et les bas d’une carrière, les folies et les angoisses d’une star soumise aux caprices d’un organe aussi fuyant que génial, les éclipses et les retours. Réjouissant.

L’article intégral est en lecture sur le site de Focus Vif

Laurent de Sutter
Focus Vif 26 février 2020
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales