Parution : 25/08/2022
ISBN : 9782384310722
276 pages (14,8 x 21cm)

Ma Rainey

La mère du blues

Ce livre retrace la vie, l’oeuvre et l’époque de Gertrude «Ma» Rainey, l’une des premières stars afro-américaines, pionnière du blues et des enregistrements.
Ne croyez pas ce que disent les vieux bluesmen du Delta. Le blues n’est ni une affaire d’hommes ni le fruit du diable, on le doit à une femme : Ma Rainey, la « mère du blues ». Elle a été la première à incarner cette musique, où se reflétaient la douleur et les espoirs d’être née noire, femme et pauvre dans le Sud des États-Unis, à l’orée du xxe siècle. Pionnière dans une époque de changements, son parcours et sa voix témoignent autant de l’affranchissement des artistes noirs que d’une féminité rebelle, assumant une sexualité libérée. Star du vaudeville et des premiers 78-tours dans les années 1920, elle a été le modèle de Bessie Smith, Louis Armstrong et bien d’autres. Ancêtre commun au jazz, au rock, au funk, au hip-hop et à toute leur descendance, sa contribution est historique.

Revue de presse

_ Un livre sur le Jazz : « Ma Rainey, la mère du blues » par Steven Jezo-Vannier Gilbert D'Alto Le Jazzophone 04 octobre 2022
- Ma Rainey Daniel Léon Soul Bag octobre 2022
- Des Mademoiselles qui chantent le blues ! Stéphane Bern Europe 1 // Historiquement vôtre 16 septembre 2022
- Ma Rainey Ellen Ichters RTS Culture 26 août 2022
- Ma Rainey Alex Dutilh France Musique // Jazz Culture 1er septembre 2022
- Ma Rainey Nicolas Aguirre Télé Star Jeux septembre 2022
- Ma Rainey Patrick Béguinel Litzic 1 septembre 2022
- Ma Rainey France 2 // Basique 30 août 2022
- La reine du blues à l’honneur dans un nouvel ouvrage Jazz radio 5 août 2022

_ Un livre sur le Jazz : « Ma Rainey, la mère du blues » par Steven Jezo-Vannier

Peu de gens, et d’artistes, ont rendu hommage à Ma Rainey, « la mère du blues », première femme a populariser ce qui n’était auparavant qu’une complainte d’esclaves pour en faire la base primordiale de tout ce qui suivra, jazz, rock and roll, et soul music. Une pionnière, et une libératrice. Indépendante, iconoclaste, femme d’affaires et bisexuelle, elle chanta toutes les libertés.

Découvrier la chronique ici

Gilbert D'Alto
Le Jazzophone 04 octobre 2022

- Ma Rainey
Quelque deux ans après le film Ma Rainey’s Black Bottom par George C. Wolfe, la pionnière du blues classique fait donc l’objet d’un livre. Et il s’agit d’une véritable biographie sur la chanteuse, pour laquelle l’auteur a manifestement mené des recherches très approfondies. On apprend notamment bien des choses intéressantes sur la jeunesse et les origines familiales de Ma Rainey, une gageure quand on sait que les sources sur ces époques, qui remontent quasiment à l’esclavage, sont extrêmement rares. Un seul (petit) regret, l’insistance de l’auteur pour attribuer à Ma Rainey “l’invention” du blues en première partie. Mais son livre est une plongée captivante dans le monde d’un blues alors naissant, Ma Rainey étant sans doute l’artiste la plus proche des racines sudistes (elle est née en Géorgie) parmi ses paires plus proches du jazz ou du vaudeville, deux courants urbains. Jézo-Vannier ne néglige rien, l’enfance au sein d’une famille pauvre, la transition des coon songs, les débuts au sein des troupes itinérantes, les race records, ses relations avec Bessie Smith, Thomas A. Dorsey et son producteur Jay Mayo Williams, le racisme, les violences, la ségrégation, enfin le déclin d’une immense chanteuse qui s’éteindra en 1939, alors que le monde pris de folie décide d’entrer en guerre. Très complet, l’ouvrage propose une sélection de repères discographiques portant sur des personnages en rapport avec Ma Rainey et une discographie de ses enregistrements. Une biographie qui comble un manque et rend un juste hommage à une artiste essentielle.
Daniel Léon
Soul Bag octobre 2022

- Des Mademoiselles qui chantent le blues !

Historiquement Vôtre réunit 3 demoiselles qui chantent le blues : Ma Rainey, l’une des pionnières, considérée comme “la mère du blues”. Un blues qu’elle a, si ce n’est inventé, largement fait naître et connaître. Puis, après elle, d’autres ont suivi sa voie et imposé leur voix, toujours aux Etats-Unis, comme Sister Rosetta Tharpe, qui, guitare à la main, a fait se rencontrer le blues et le rock. Et une demoiselle qui ne chante pas le blues mais chante “Mademoiselle chante le blues” : Patricia Kaas.

Steven Jezo-Vannier était invité dans l’émission pour parler de Ma Rainey.

Réécouter l’émission

Stéphane Bern
Europe 1 // Historiquement vôtre 16 septembre 2022

- Ma Rainey
Le Blues, c’est une grande histoire, d’accord. Mais c’est surtout une histoire de femmes puissantes, et s’il fallait n’en citer qu’une seule, ce serait sans aucun doute Ma Rainey. Poursuivant son exploration des musiques américaines, l’auteur Steven Jezo-Vannier raconte l’incroyable transformation de Gertrude Pridgett en Ma Rainey, pionnière moderne du Blues et de l’industrie musicale dans le décor georgien des années 1920. Un récit désinhibé et pittoresque qui met une petite claque aux codes du gangsta rap.
Ellen Ichters
RTS Culture 26 août 2022

- Ma Rainey

L’épisode Jazz Culture du jour a présenté Ma Rainey de Steven Jezo-Vannier !

Voir en ligne

Alex Dutilh
France Musique // Jazz Culture 1er septembre 2022

- Ma Rainey
Depuis des lustres, les musicologues avertis nous racontent la genèse du blues né dans le Delta par la grâce de quelques jeunes gars qui auraient passé un pacte avec le diable pour faire sonner leur guitare. Steven Jezo-Vannier balaie tout ça d’un revers de la main et nous annonce que le blues, c’est avant tout une histoire de filles et que la taulière se nomme Ma Rainey. Les musicologues et les vieux bluesmen peuvent bien s’étrangler avec leurs certitudes et les cordes de leurs instruments, l’auteur a des billes pour étayer son propos. Dès les années 1910, Ma Rainey a été une vedette. D’abord dans son Sud natal des États-Unis puis à Chicago, New York… Flamboyante et libre, elle enregistra un peu moins de 100 chansons, mais son influence sera immense sur toutes les chanteuses de ce genre puis de jazz. Steven Jezo-Vannier lui rend un hommage bien mérité. Et au diable les idées reçues, le blues, c’est avant tout, surtout, aussi (rayez les mentions inutiles si vous croyez qu’il y en a, mais ce serait une erreur) une affaire de femmes.
Nicolas Aguirre
Télé Star Jeux septembre 2022

- Ma Rainey

Ma Rainey, c’est la femme qui a inventé le blues. Même si les affirmations de ce genre sont un peu sujettes à caution, il n’en demeure pas moins que cette grande dame, figure des « minstrel shows » et autres compagnies vagabondes mêlant Vaudeville, cirque et musique, en est une des illustres figures. Mais, plus que son simple portrait, ici esquissé par Steven Jezo-Vannier (auteur d’une quinzaine de livres aux éditions Le Mot Et Le Reste, essais et biographies confondus) ressemble presque plus à un portrait des États-Unis de la fin du 19é siècle aux années de la grande dépression.

En recoupant ses sources et en les intégrant dans l’environnement social et culturel de l’époque, l’auteur nous donne à découvrir ici un peu de la vie des africains-américains de l’époque, mais également un esprit frondeur, revanchard, à la fois de ce peuple martyrisé et des femmes. Et surtout, il nous ramène à la naissance du blues qui, contrairement à ce que raconte les mythes, aurait bel et bien été l’oeuvre d’une femme. […]

Captivant, riche d’information, aux sources pléthoriques pour mieux coller à la réalité (et casser ainsi certaines idées tenaces, le plus souvent érronée, à distance respectueuse du talent de la dame), Steven Jezo-Vannier nous amène à faire connaissance avec une grande figure de la musique, une grande femme à qui l’on devrait tous rendre hommage, puisqu’elle est, d’une certaine manière, la maman d’une grande partie de la musique d’aujourd’hui. Respect.

Une chronique à retrouver en intégralité sur Litzic

Patrick Béguinel
Litzic 1 septembre 2022

- Ma Rainey

À la fin de l’émission, Basique vous recommande la lecture de Ma Rainey de Steven Jezo-Vannier !

Voir le replay

France 2 // Basique 30 août 2022

- La reine du blues à l’honneur dans un nouvel ouvrage

Après avoir été mise à l’honneur dans le film Ma Rainey’s Black Bottom produit par les studios Netflix en décembre 2020, Ma Rainey fera l’objet d’un nouvel ouvrage dont la parution a été fixée au 25 août prochain.

Dans le livre intitulé Ma Rainey, la mère du blues, Steven Jezo-Vannier revient sur la vie et la carrière de la pionnière du blues qui a dû se battre pour se faire une place dans la société et dans l’industrie de la musique malgré le contexte de ségrégation dominant de l’époque. Surnommée la Reine du Blues, Ma Rainey a inspiré toute une génération de blueswomen, notamment l’icône Bessie Smith qui a été guidée par la chanteuse.

Entre le destin incroyable d’une femme noire dans l’industrie musicale dans les années 20 et la popularisation du blues, l’ouvrage étudie les différentes facettes de la vie de Ma Rainey et s’applique à souligner le caractère exceptionnel de l’artiste et de la femme libre.

Retrouvez l’article sur Jazz radio

Jazz radio 5 août 2022
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales