Parution : 20/02/2020
ISBN : 9782361391690
512 pages (14,8 x 21 cm)

Joy Division

Sessions 1977-1981

Le son célèbre son de Joy Division décortiqué, des démos de Warsaw aux premiers singles de New Order.
Il y a quarante ans, le suicide de Ian Curtis mettait un terme à l’histoire de Joy Division, l’une des formations les plus novatrices de l’histoire du rock anglo-saxon. Au terme d’une carrière météorique, le groupe britannique laissait deux albums emblématiques, Unknown Pleasures et Closer, ainsi qu’une poignée de singles appelés à faire date, « Transmission », « Atmosphere » ou encore « Love Will Tear Us Apart ». Mieux encore, les quatre musiciens léguaient un son unique, ciselé sous la férule d’un producteur de génie, Martin Hannett, et qui n’a pas cessé depuis lors d’inspirer les musiciens du monde entier. L’étude qui suit se propose de revenir sur les chansons qui ont fait leur carrière, depuis leurs débuts sous le nom Warsaw à la longue transition d’un an conduisant les survivants de Joy Division à se réinventer via New Order.

Revue de presse

- Ian Curtis, encore, toujours Hugues Blineau Pop News 16 février 2020

- Ian Curtis, encore, toujours

Certains se souviennent avec émotion que chaque année Bernard Lenoir célébrait la mort du chanteur de Joy Division en diffusant tous les 18 mai, à sa date anniversaire, l’une de ses chansons dans son émission. L’année 2020 marquera les 40 ans du décès tragique de Ian Curtis. Les éditions Le Mot et le Reste, qui rééditent dans quelques jours le premier livre de Peter Hook sur l’Haçienda, publieront le 20 février « Joy Division, sessions 1977–1981 », ouvrage-somme de Pierre-Frédéric Charpentier, qui reviendra sur la chronologie des enregistrements des mancuniens, et sur l’importance capitale de son producteur, Martin Hannett.

Adepte du financement participatif, les éditions du Boulon viennent quant à elles de lancer une nouvelle campagne pour « Twenty-four Hours », récit des 24 dernières heures de la vie de Curtis, signé de l’auteur bordelais Diego Gil.

éditions du Boulon

Des signes parmi d’autres – Peter Hook repasse par la France à l’automne prochain pour une énième tournée commémorative – , qui nous rappellent que le mythe Curtis n’est pas prêt de s’éteindre.

La chronique en ligne

Hugues Blineau
Pop News 16 février 2020
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales