Parution : 16/02/2017
ISBN : 9782360542734
372 pages (11 x 17,6 cm)

Walden - poche

Walden, dans la traduction de référence de Brice Matthieussent, enfin disponible en format poche.
Traduit de l’américain par Brice Matthieussent
Préface de Jim Harrison
Notes et postface de Michel Granger
Longuement mûri, Walden est le chef-d’œuvre littéraire de Thoreau. Ses références littéraires, ses images, ses injonctions à vivre de façon plus libre et anticonformiste, ses magnifiques pages de descriptions de la nature sauvage ainsi que ses exercices d’introspection en font une œuvre singulière, qui garde aujourd’hui intacte toute sa portée subversive. Considéré comme l’ouvrage fondateur du genre littéraire nature writing, apprécié par des générations d’écrivains américains, à commencer par certains des représentants de la Beat Generation, Walden est aussi à la source de la réflexion écologiste sur l’utilisation des ressources et la préservation des espaces sauvages. La traduction de référence de Brice Matthieussent est enfin disponible en format poche.

Lire un extrait

Revue de presse

- Walden Catalogue été Les Libraires Ensemble 4 juillet 2017
- Henry David Thoreau (2/4) : Walden ou la Vie dans les bois Adèle Van Reeth France Culture // Les Chemins de la philosophie 25 avril 2017
- Walden Walter Belis L'Ornithologue Avril 2017

- Walden

Œuvre culte de plusieurs générations de lecteurs et d’aventuriers, le livre de Thoreau reparaît enfin dans une traduction révisée par Brice Matthieussent lui-même. Journal de bord d’une immersion totale dans la nature, ce texte impressionnant résume aussi la philosophie de l’auteur, cherchant une nouvelle voie entre tradition et progrès. Véritable hymne à l’individualisme éclairé, et au lien nécessaire avec la nature, Walden est d’une actualité brûlante.
Indispensable !

Catalogue été Les Libraires Ensemble 4 juillet 2017

- Henry David Thoreau (2/4) : Walden ou la Vie dans les bois

Adèle Van Reeth consacre quatre épisodes de ses Chemins de la philosophie à l’œuvre de Henry D. Thoreau. Pour ce deuxième épisode, elle se consacre à son chef-d’œuvre : Walden.

À propos de notre traduction, dont un extrait est en lecture :
” Lisez Walden chers auditeurs dans la traduction de votre choix, je vous conseille celle de Brice Matthieussent qui a été lue par le comédien Ivan Morane qu’on trouve aux éditions Le mot et le reste qui d’ailleurs publient d’autres textes de Thoreau, excellentes éditions Le mot et le reste qui nous accompagnent cette semaine.”

Michel Granger est l’invité du quatrième épisode consacré au Journal de Thoreau.

Réécouter l’émission consacré à Walden sur la page des Chemins

Réécouter l’émission consacrée au Journal avec Michel Granger en invité

Adèle Van Reeth
France Culture // Les Chemins de la philosophie 25 avril 2017

- Walden
Nous louons le courage et l’audace des éditions Le mot et le reste. Publier des textes plutôt peu connus n’est pas évident. En plus, sortir le chef d’œuvre de Thoreau, dans la traduction de référence de Brice Matthieussent en poche, cela témoigne également d’une grande connaissance et appréciation de la littérature mondiale et d’une volonté de partager ce plaisir avec un public très large. Henry David Thoreau était un essayiste, enseignant, philosophe, naturaliste amateur et poète américain, né en 1817 à Concord aux Massachusetts. C’est en quelque sorte le Jean-Jacques Rousseau des États-Unis et ses récits nous rappellent ceux de son compatriote Audubon. Thoreau s’est opposé toute sa vie à l’esclavage et a défendu le travail des abolitionnistes. Il a proposé une philosophie de résistance non violente qui a influencé des figures politiques, spirituelles ou littéraires telles que Léon Tolstoï, Mohandas Karamchand Gandhi et Martin Luther King. Son œuvre majeure est Walden, un texte qui trouve son origine dans une conférence donnée par Thoreau sous le titre The Wild en 1851. Le texte sera plusieurs fois remanié par l’auteur et ne sera publié qu’après sa mort, en 1862. Fin 1844, Thoreau se retire sur un terrain autour de l’étang de Walden, mis à sa disposition, pour écrire dans le calme. C’est le début d’une expérience qui dure deux ans, menée en autarcie. Pour survivre, Thoreau avait planté un hectare de pommes de terre, de fèves, de blé et de maïs. Dans Walden, l’auteur délivre ses réflexions sur une vie simple menée loin de la société, dans les bois. La véritable sagesse, la vraie philosophie que nous propose Thoreau est de contempler le monde dans sa simple beauté et d’apprécier la vie et sa richesse sans à avoir à se soucier des contraintes que nous nous sommes créées par malheur. Ça semble simple mais rien ne saurait être aussi compliqué que d’y parvenir. C’est là l’ambition d’une vie. La plupart des œuvres de Thoreau sont disponibles dans de merveilleuses traductions chez cet éditeur de la cité phocéenne.
Walter Belis
L'Ornithologue Avril 2017
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales