Parution : 17/06/2022
ISBN : 9782361399627
154 pages (14,8 x 21cm)

La mer a ses raisons

Un vagabondage sur les flots qui nous place à l’écoute du Grand Dehors.

“On voulait vous dire que ce texte est un vraie fulgurance littéraire dans laquelle la force des mots retranscrit tout en nuance l’expérience d’un plaisancier longeant les côtes françaises.”
Librairie Grand Largue, Saint-Martin-de-Ré

Navigateur aguerri, Romuald Delacour nous livre le récit d’une croisière effectuée entre Le Havre et Bilbao à bord de son Asphodèle. Voulant s’éloigner des extases convenues du voyageur hâtif, comme de toute idée de performance, il rend par l’écriture l’expérience de la vie en mer : l’élongation du temps, la confrontation à l’immense, la conversation avec les morts, mais aussi la déréliction engendrée par le mal de mer et les affres de la mécanique diesel. En mer, la langue vient comme un chant, une célébration de l’étendue, des profondeurs et du vivant qui s’y déploie. Sur le vaste théâtre océanique, ce marin dilettante porté parfois à la lisière du silence par ses pensées, rend hommage, tant aux rencontres animales, qu’à la mémoire des grands navigateurs du passé, et offre à la mer une ode sensible.

Revue de presse

- Interview de Romuald Delacour Guillaume Grasset Oise Hebdo 10 août 2022
- La mer a ses raisons Jean-Marie Dorée Missio Compiégnois septembre 2022
- La mer a ses raisons, un vagabondage sur les flots au gré d'une croisière en solitaire François-Xavier Ricardou Bateaux.com 4 juillet 2022

- Interview de Romuald Delacour
Psychologue à Compiègne, Romuald Delacour est aussi un marin chevronné qui s’est livré à plusieurs traversées au long cours, à l’image de celle qui l’a mené, à bord de son Asphodèle, d’Arzal dans le Morbihan, jusqu’à Bilbao dans le Golfe de Gascogne. C’est l’objet de son premier livre, intitulé La Mer a ses raisons, paru en juin aux éditions Le Mot et le Reste. «Ce n’est pas un roman, c’est plutôt un carnet de bord, dans lequel je retrace le fil de cette navigation effectuée en 2019, raconte l’auteur. C’est un prétexte pour parler du côté méditatif que provoque un tel voyage, où l’on est livré à soi-même. On est confronté à la beauté des choses…» […]
Guillaume Grasset
Oise Hebdo 10 août 2022

- La mer a ses raisons

Jeune, Romuald Delacour a voué une dizaine d’années aux voyages intérieurs dans la fréquentation des voies spirituelles d’Orient et d’Occident, puis une trentaine de plus au soin des autres dans une carrière de psychologue, qu’il a quittée en faveur de ce premier récit de mer, se consacrant désormais à la navigation hauturière (en haute mer) et à la méditation particulière qu’engendre la vie de bateau sur nos existences de terriens.
Navigateur aguerri, Romuald Delacour nous livre le récit d’une croisière entre Le Havre et Bilbao à bord de son Asphodèle. Voulant s’éloigner des extases convenues du voyageur hâtif, comme de toute idée de performance, il rend par l’écriture l’expérience de la vie en mer : l’élongation du temps, la confrontation à l’immense… Ce marin dilettante, porté parfois à la lisière du silence par ses pensées, rend hommage tant aux rencontres animales qu’à la mémoire des grand navigateurs du passé, et offre à la mer une ode sensible.

Jean-Marie Dorée
Missio Compiégnois septembre 2022

- La mer a ses raisons, un vagabondage sur les flots au gré d'une croisière en solitaire

Romuald Delacour est plaisancier, un amateur de voilier qui aime tracer sa route en solitaire, sur son Wauquiez Centurion. Il prend le “prétexte” d’un tour de Bretagne pour raconter sa vision du bateau, décrire son plaisir d’être en mer, énumérer ses raisons de naviguer.

Aux côtés d’un plaisancier en croisière

Du Havre à Bilbao, lors d’une navigation estivale en solitaire, Romuald nous livre le récit de sa croisière. Mais chaque étape, chaque événement marin est l’occasion d’une digression sur le plaisir de naviguer, d’être seul en mer sur un voilier. Chaque sujet sur le temps, sur les couleurs, sur les ambiances sont l’occasion d’une explication agréable à lire, souvent enrichissante et toujours bien sentie.

Si l’on peut suivre la navigation, on comprend rapidement que celle-ci n’est qu’un fil rouge pour guider les pensées du marin afin qu’il nous livre ses réflexions. Qu’il s’agisse d’instants vécus dans la croisière ou bien de souvenirs qu’ils font remonter. Le tout est largement appuyé par des références littéraires. En effet, ici il n’est pas question de performance, de distance à parcourir, mais plutôt de temps, d’immensité avec parfois le mal de mer qui joue les trouble-fêtes engendrant d’étranges réflexions…

Partager le plaisir d’être en mer

Par cette lecture, on navigue avec le personnage, regagnant avec lui après la traversée du Golfe de Gascogne, “voluptueusement la couchette d’un bateau qui se balance encore doucement, mais a cessé d’avancer.” La poésie et la précision des pensées sont comme un partage, pour qui aime pratiquer la croisière et la découverte de l’inconnu qu’elle procure. Une belle lecture pour son chevet, qu’il soit à terre ou en mer.

Une chronique à retrouver sur Bateaux.com

François-Xavier Ricardou
Bateaux.com 4 juillet 2022
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales