Parution : 17/06/2021
ISBN : 9782361397852
228 pages (14,8 x 21cm)

Cargèse n’oublie jamais

Isabelle Chaumard signe une enquête haletante où les secrets de famille s’entremêlent à l’histoire – et à l’actualité – de la Corse. Excellents moments garantis.

Robert Colonna d’Istria — Corse Matin

À quarante ans, Clio perd son premier procès et par la même occasion son poste d’avocate dans le cabinet de son ex-beau-père. Comme les mauvaises nouvelles n’arrivent jamais seules, sa mère disparaît de l’hospice où elle était internée. Pour la retrouver, elle n’a qu’une piste à suivre, celle d’un notaire de Corse-du-Sud, installé à Cargèse, qui aurait peut-être bien quelques secrets de famille, longtemps enfouis sous les mensonges, à raconter. Mais l’île ne révèle les confidences qu’au prix fort : des événements inquiétants s’enchaînent autour de Clio. Résister aux silences et avertissements pourrait alors l’amener à dépasser sa propre quête de vérité pour rejoindre la grande Histoire.

Revue de presse

- Interview d'Isabelle Chaumard Dominique Agostini RCF Corsica // Da leghje è da scopre 12 juillet 2021
- Cargèse n'oublie jamais Flore Delain En lisant, en écrivant 2 août 2021
- Cargèse n'oublie jamais Cassiopée 20 Minutes 30 juillet 2021
- Cargèse n'oublie jamais Noé Gaillard Daily Passions 15 juillet 2021
- Cargèse n'oublie jamais Robert Colonna d'Istria Corse Matin 2 juillet 2021
- Cargèse n'oublie jamais Isabelle Chaumard Un polar - collectif 18 juin 2021
- Interview d'Isabelle Chaumard Philippe Jammes Corse Net Infos 17 juin 2021
- Cargèse n'oublie jamais Romans noirs et plus si affinités 14 juin 2021
- Cargèse n'oublie jamais Jean-Michel Isebe Polarmaniaque 14 juin 2021

- Interview d'Isabelle Chaumard

Dans ’‘Da leghje è da scopre’’, aujourd’hui Dominique Agostini reçoit Isabelle Chaumard pour son livre “Cargèse n’oublie jamais” aux Editions Le mot et le reste.

Un thriller porté par une femme plus forte qu’elle n’y paraît. Les épreuves qu’elle traverse la rendent attachante. Clio, avocate brillante vient de perdre son premier procès, en instance de divorce avec son mari, avocat lui aussi dans le même cabinet, ce sera une belle occasion de l’écarter définitivement du cabinet. C’est ce moment que choisi sa mère pour disparaître après lui avoir demandé de retrouver un notaire de Cargèse en Corse du Sud. Dès ce moment, elle suivra cette piste qui la mènera à se découvrir elle-même.

L’auteure nous fait voyager dans les us et coutumes de la Corse sur fond du paysage Corse et Cargèsien.

L’auteure sera présente les 6 et 7 août à Ajaccio au 15ème festival du Polar Corse et Méditerranéen, place Campinchi et le 9 août au tabac presse de Cargèse.

Réécouter l’interview sur RCF Corsica

Dominique Agostini
RCF Corsica // Da leghje è da scopre 12 juillet 2021

- Cargèse n'oublie jamais

Clio est une battante, une avocate en vue et qui n’a jamais perdu un seul procès. Jusqu’ici. Dans une avalanche de mauvaises nouvelles, elle perd aussi son emploi parce que le cabinet dans lequel elle travaillait n’est autre que celui de son ex-beau-père qui n’attendait qu’une occasion pour se débarrasser d’elle. Il faut ajouter qu’elle est en très mauvais termes avec son ex-mari, un type exécrable qui se croit tout permis et dont elle évite de croiser le chemin autant que faire se peut.

Mais ce n’est pas tout : sa mère, qui perd la tête et la mémoire, et qui vit dans un centre spécialisé, s’est échappée et est introuvable. Une fugue, comme une gamine !

On ne peut pas dire que Clio s’entende bien avec sa mère qui ne la reconnaît d’ailleurs en général pas, mais elle va tout faire pour la retrouver.

En fait, sa mère, il y a peu, lui a, dans un éclair de lucidité ? – parlé bizarrement, d’une manière insistante, d’un notaire et d’un village… en Corse.
[…]

Un joli roman qui raconte surtout, au travers de l’enquête de Clio, éponyme de la muse de l’Histoire, un passé que je ne connaissais absolument pas : celui des exilés grecs installés au XVII°siècle en Corse et en particulier – mais pas seulement – à Cargèse.

Clio va percer les mystères et lever les secrets, surtout celui que sa mère souhaitait la voir connaître sur leur histoire familiale, qui rencontre la grande Histoire bien évidemment.

Une chronique à retrouver en intégralité sur En lisant, en écrivant

Flore Delain
En lisant, en écrivant 2 août 2021

- Cargèse n'oublie jamais

Pourquoi ce livre ?

- Parce que ce roman mêle avec doigté et intelligence une intrigue mêlant l’histoire de la Corse et de la Grèce. Car en 1676, une colonie grecque en provenance du sud du Péloponnèse s’est installée sur le littoral occidental de Corse, d’abord à Paomia, puis à Cargèse, cœur de ce récit. C’est en se basant sur des faits réels que l’auteure a tissé tout autour, son intrigue. Et c’est vraiment très bien fait. De plus, dans les dernières pages, elle éclaire le lecteur en donnant des précisions permettant de séparer le vrai du faux.

- Parce que Clio, le personnage principal, se rend à Cargèse et se heurte très rapidement à un mur de silence. Pour quelle raison ? Que savent-ils de cette femme qui débarque chez eux ? Des secrets, des non-dits, des allusions, des faits troublants, elle est perdue. Mais elle ne renonce pas car elle sent qu’on lui cache quelque chose.

- Parce que l’écriture est prenante, vivante, elle transmet une atmosphère liée à la Corse. On lit ce roman comme si on vivait sur place. Les descriptions sont telles qu’on visualise les lieux, les paysages. De plus le contexte historique est captivant et le déroulement entre passé et présent très bien pensé.
[…]

Retrouvez l’article en intégralité sur 20 Minutes

Cassiopée
20 Minutes 30 juillet 2021

- Cargèse n'oublie jamais

Avec pour mon goût une superbe couverture tirant l’œil. Le genre de contenant qui rend exigent pour ce qui est du contenu… Et c’est réussi.

Clio, quarante ans, avocate ‘invaincue’ vient de perdre le procès qu’il ne fallait pas perdre. Elle est en instance de divorce et travaille – comme associée – dans le cabinet de son beau-père. Elle est sans enfant et sa mère qui souffre de l’Alzheimer la convoque dans un moment de lucidité et lui dit d’aller à Cargèse – en Corse – voir un notaire. En cherchant des documents dans le bureau de son ex-mari, elle découvre des documents la concernant et des photos d’une maison. Son ex rachète ses parts et elle est virée, elle conserve le soutien de la secrétaire. Sa mère disparaît… Clio se rend en Corse. L’étude du notaire qu’elle doit voir flambe lorsqu’elle arrive. Elle fait heureusement la connaissance de Constantin qui l’héberge dans la maison dont elle a vu la photo chez son ex. Un ex qui l’a violée et dont elle est enceinte. Clio qui a toujours vécu une petite vie fracassée a du mal à comprendre la vie des Corses. Et l’auteure de glisser des extraits d’un journal intime écrit au XVIIème siècle qui raconte la fuite de plusieurs familles grecques devant l’invasion turque. Ces familles et leurs vendettas vont se retrouver à Cargèse… A vous de découvrir les pourquoi et les comment du reste de l’histoire… J’ajoute simplement qu’il est question de la vieille Pandora et son amphore qui aurait dû rester close.

C’est crédible ! Parce que Clio est assez dense, volontaire et humaine au point qu’on aurait envie de la voir devenir personnage récurrent… Il est beaucoup question d’omerta et du fait que la rompre est mortel et l’auteure signale que parfois on a oublié l’origine de la vendetta, il suffit simplement de la perpétuer…

Un bon livre de vacances.

Une chronique à retrouver sur Daily Passions

Noé Gaillard
Daily Passions 15 juillet 2021

- Cargèse n'oublie jamais

Isabelle Chaumard signe une enquête haletante où les secrets de famille s’entremêlent à l’histoire – et à l’actualité – de la Corse. Excellents moments garantis.

Isabelle Chaumard s’est fait une spécialité d’énigmes psychologiques ou policières ayant pour cadre la Corse d’aujourd’hui et pour solution un évènement du passé lointain. Après avoir tourné autour des îles Sanguinaires, puis du pénitencier de Castelluccio, elle propose, dans son dernier roman, d’explorer l’histoire de Cargèse la Grecque. Plus exactement l’histoire des Grecs de Cargèse. Une brave dame, dans la force de l’âge, avocate brillante, récemment divorcée, se retrouver dans la petite ville en quête de ses origines. Le destin – ou sa maman – l’a appelée Clio, du nom de la muse de l’histoire : on devine qu’elle va se retrouver aux prises avec le passé, avec la petite histoire de sa famille, et avec l’histoire du monde… [...]

On en apprend au final un peu plus sur l’histoire de Clio, et beaucoup sur l’histoire de ces gens du Péloponnèse débarqués un beau matin du XVIIe siècle pour faire leur vie en Corse.

Bien ficelée, l’histoire est captivante. Un roman dont les pages se tournent à toute vitesse, critère d’un livre agréable…

Robert Colonna d'Istria
Corse Matin 2 juillet 2021

- Cargèse n'oublie jamais

Une bien belle réussite que ce roman qui mêle avec doigté et intelligence une quête identitaire à l’histoire de la Corse et de la Grèce. Et oui, en 1676, une colonie grecque en provenance du sud du Péloponnèse s’est installée sur le littoral occidental de Corse, d’abord à Paomia, puis à Cargèse, cœur de ce récit. C’est en se basant sur des faits réels que l’auteur a tissé tout autour, son intrigue. Et c’est vraiment très bien fait. De plus, dans les dernières pages, elle éclaire le lecteur en donnant des précisions permettant de séparer le vrai du faux.

*Isabelle Chaumard a, sans aucun doute, fait un formidable travail de recherches avec des supports variés : thèse de doctorat, entretiens, lectures etc. Afin de donner du corps à son intrigue, elle a décortiqué tout cela, comparé, gardé des faits importants qu’elle a ensuite intégrés à son texte. C’est bien fait et on peut penser que tout cela est crédible tant ça tient la route.
[...]

J’ai beaucoup apprécié cette lecture. L’écriture est prenante, vivante, elle transmet une atmosphère liée à la Corse, aux lieux, aux insulaires. On lit comme si on vivait sur place. Les descriptions sont telles qu’on visualise les lieux, les paysages. De plus le contexte historique est captivant et le déroulement entre passé et présent très bien pensé. Clio est un personnage attachant et certains de ceux qu’elle rencontre, finissent par accepter de créer des liens avec elle. C’est progressif car la confiance s’installe petit à petit. Les faits évoluent sous nos yeux. En découvrant ce texte, j’ai eu envie d’aller visiter sur place !

Une chronique à retrouver sur Un polar collectif

Isabelle Chaumard
Un polar - collectif 18 juin 2021

- Interview d'Isabelle Chaumard

«Cargèse n’oublie jamais» c’est le titre du tout nouveau livre d’Isabelle Chaumard aux éditions Le Mot Et Le Reste. Un roman qui déterre des secrets de famille, mêle la petite et la grande histoire, la Corse à la Grèce…. CNI a rencontré l’auteure.

Quel a été votre parcours pour devenir auteure ?
Isabelle Chaumard : Après vingt ans dans la protection de l’enfance, je me suis reconvertie dans le journalisme et l’écriture. «Cargèse n’oublie jamais» est mon troisième thriller après “Le Sacrifié de Castelluccio” en 2020 et “Belles Sanguinaires” en 2019. Comme les deux précédents, il se déroule en Corse. J’ai découvert cette terre à l’âge de 8 ans et cela a été un véritable coup de foudre d’enfance. En ce qui me concerne, le processus d’écriture commence toujours par une émotion puissante. Sans émotion, pas de roman. La Corse s’est imposée à moi pour planter l’univers de mes premiers récits car aucun autre lieu au monde n’a éveillé en moi des émotions aussi intenses.

L’idée de ce roman ?
Isabelle Chaumard : Il s’agit d’un thriller, non d’un roman noir. L’intrigue prend la couleur d’une quête identitaire à haut risque.

Une fiction ou un livre basé sur ces faits réels ?
Isabelle Chaumard : Il s’agit d’une fiction contemporaine basée sur des faits historiques bien réels, puisque le cœur de l’intrigue repose sur l’épopée des exilés grecs installés à Paomia, Ajaccio et Cargèse. Le personnage principal va devoir remonter le fil pour s’extirper d’une situation périlleuse, entre secrets de famille et secrets d’Histoire. Évidemment, ça ne sera pas sans danger.

L’interview est à retrouver en intégralité sur Corse Net Infos

Philippe Jammes
Corse Net Infos 17 juin 2021

- Cargèse n'oublie jamais

“Les secrets sont plus lourds que les tombeaux” .
Clio va en faire l’amère et surprenante expérience dans ce voyage en Corse qui va changer sa vie .
Clio est avocate , la quarantaine , jusqu’ici un parcours professionnel sans faute avec l’ensemble de ses procès remportés , une intelligence rare et une réputation qui lui vaut le respect de ses pairs . Mais une vie privée vide de sens et de sentiments : elle vient de séparer de son conjoint et fils du patron à qui appartient le cabinet à qui elle n’a pu donner d’enfant . Et la loi de Murphy n’épargnant personne , elle est poursuivie par une guigne incroyable qui transforme sa vie en succession de déceptions alors même qu’elle vient de perdre son premier procès .
La dernière en date est son éviction du cabinet d’avocats dans lequel elle est pourtant associée .
Alors que son avenir devient incertain , sa mère internée dans un hospice , entre deux souvenirs offerts par sa mémoire chancelante , lui enjoint d’aller en Corse , chez un notaire de Cargèse , où la vérité sur son passé lui sera révélée .
N’ayant plus aucune obligation sur le continent si ce n’est sa mère à charge qui vient subitement de disparaître de l’hospice , elle décide de suivre le conseil de sa mère et d’aller au devant de son destin . Elle va vite s’apercevoir que la recherche de la vérité est un long chemin d’embûches avec de dramatiques conséquences à la clef .

Je retrouve avec plaisir la plume poétique et lumineuse d’Isabelle Chaumard dans ce chassé-croisé à travers les siècles et les civilisations. On suit les péripéties de notre héroïne , Clio, qui à travers la recherche de son passé va s’offrir un nouveau futur . Un voyage en Corse dans lequel plusieurs facettes de l’île vont apparaître : l’hospitalité de ses habitants et un pays chargé de mystères et d’Histoire . Celle façonnée par les peuples qui l’ont conquis et ceux qui s’y sont réfugiés , emportant avec eux leurs coutumes et leurs secrets qu’ils ont légués aux générations suivantes .
Comme souvent avec Isabelle Chaumard l’intrigue est basée sur des faits historiques comme ici avec la migration de ces réfugiés grecs en Corse au XVIIe siècle , auxquels elle ajoute un zeste de suspens et de rebondissements. Suffisamment pour tenir en haleine tout lecteur amateur d’Histoire et de romans policiers qui aime retrouver dans les livres d’Isabelle Chaumard l’odeur des herbes du maquis et l’attraction minérale de la Grande Bleue.

Une chronique à retrouver sur Romans noirs et plus si affinités

Romans noirs et plus si affinités 14 juin 2021

- Cargèse n'oublie jamais

Superbe polar mi/historique mi/actuel. Ecriture déliée, limpide sur fond d’intrigue fondée sur le secret, la légendaire omerta. Car nous sommes en Corse, dans un magnifique et mystérieux village aux origines pour le moins étonnantes et uniques, le seul à posséder deux églises, l’une catholique mais l’autre incroyablement byzantine; la blancheur, la beauté , la luminosité de ce site à nul autre pareil va être le théâtre d’une aventure aux multiples rebondissements! Clio, avocate parisienne de renom, subit un premier échec dans un parcours sans faute et sa mère, précocément semble-t-il atteinte d’Alzheimer, va l’inciter bizarrement à rejoindre le village de Cargèse, en Corse du Sud, pour retrouver une lyre. Clio, écoeurée et virée de son poste d’avocate, décide d’accepter ce voyage, qui va se révéler au fil des jours, particulièrement pénible et dangereux, entre tentatives d’assassinat sur sa personne, rencontres avec des personnes au comportement obscur. Heureusement, il y a Constantin, un autochtone qui lui voue de suite une amitié filiale, Iris coincée par des secrets inavouables et son fils Théodore, faux muet qui dissimule bien sa vraie nature. C’est un opus très emballant, qui entraîne le lecteur dans des paysages superbes, admirablement rendus par l’auteure, aux scènes haletantes, par exemple celle du 4×4 et du ravin, d’un remarquable niveau culturel quand on nous explicite les raisons d’une présence byzantine/orthodoxe jusqu’à remonter à la mythologie et à la légende de Pandora. Vraiment un splendide moment de lecture.

Une chronique à retrouver sur Polarmaniaque

Jean-Michel Isebe
Polarmaniaque 14 juin 2021
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales