Parution : 19/05/2022
ISBN : 9782361398996
416 pages (14,8 x 21cm)

La Bataille de Pavie

Après De pierres et de sang, sélectionné pour le Grand prix des lectrices de ELLE, la nouvelle enquête trépidante d’Alexandre Jobin.
Quand l’antiquaire Alexandre Jobin, ancien officier des services de renseignement de l’armée canadienne, sort d’une consultation médicale inquiétante, il sait que la mort le guette. Que faire ? Boire jusqu’à plus soif ? S’isoler jusqu’à l’heure fatale ? Deux évènements l’extrairont de cette spirale destructrice. D’abord, on lui propose un contrat alléchant : aller en Italie pour faire expertiser et vendre des esquisses anciennes. Puis, il y a Linda Parenteau, cette ancienne maîtresse emprisonnée à Joliette pour fraude et association de malfaiteurs, qui le supplie de se rendre à Palerme afin de retrouver sa fille, Pavie, qui court un grave danger. Mais, loin d’être une jeune femme en détresse, Pavie est tueuse professionnelle. Alors, de Montréal à Nice, en passant par Rome, Palerme et Marseille, s’engage une course effrénée contre la mort.

Revue de presse

- La Bataille de Pavie Fanny H Collectif Polar 19 mai 2022
- La Bataille de Pavie Jean-Michel Isebe Polarmaniaque 18 mai 2022

- La Bataille de Pavie

[…]
C’est avec plaisir que j’ai retrouvé la plume d’André Jacques et les nouvelles aventures d’Alexandre Jobin. Vous qui lisez aussi, vous le savez, c’est un peu comme des retrouvailles lorsque l’on commence une nouvelle aventure avec les personnages que l’on apprécie. Cette fois-ci, l’auteur fragilise son personnage fétiche tout en le rendant plus humain. Alexandre Jobin a de gros soucis de santé et on le découvre sous un nouveau jour, dans un nouveau rôle, celui d’être père pour la toute première fois de sa vie.

La bataille de Pavie est constituée de plusieurs parties comprenant plusieurs chapitres chacune. Dès le prologue, je suis happée dans le dédale des rues de Palerme. Certes, il y aura moins d’action ensuite que dans le précédent, De pierres et de sang, car c’est une enquête plus longue et plus minutieuse.

André Jacques a choisi de traiter le sujet des œuvres d’art volées au cours de la seconde guerre mondiale et de leur répartition à travers le monde. Elles sont des millions, c’est incroyable. C’est ce que l’on appelle le grand pillage nazi ou Raubkunst ( la spoliation d’ œuvres d’art par le régime nazi) entre 1933 et la fin de la seconde guerre mondiale. Mais le sujet principal reste l’amour d’un père prêt à tout pour sauver son enfant. Et j’ai beaucoup aimé cet aspect-là de l’histoire. Vivement la suite !

Retrouvez la chronique en intégralité sur Collectif Polar

Fanny H
Collectif Polar 19 mai 2022

- La Bataille de Pavie

C*‘est une farandole de personnages intriquée dans un scénario d’une rare folie qui défile devant nos yeux ébahis de lecteurs invétérés! C’est à un grand polar que je vous convie*, fondé sur un style chatoyant et un rythme d’enfer, et qui va vous emmener des deux côtés de l’Atlantique, partant du Québec à la France puis l’Italie, y compris la Sicile, sur une vague pulsatile et sans ressac! Alexandre Jobin est un sacré bonhomme, antiquaire reconverti avec un passé complexe et chargé, et à la personnalité pétrie d’humanisme. Alors quand un personnage trouble d’origine vient le trouver pour expertiser de soit-disantes pièces d’exception, il résiste mais cède et commence alors l’aventure, qui, ne se suffisant pas à elle-même, vient s’accompagner d’une seconde en parallèle, retrouver la fille d’une ancienne conquête incarcérée! Et ces deux missions, pour compléter le tableau, doivent se situer en Italie, car les dernières traces de la fille en question se situaient dans ce pays. Une précision loin d’être anodine, cette fille est une tueuse en série, ben oui, tant qu’à faire! Je vous le dis de suite, cette lecture est ni plus ni moins que jouissive et ce n’est pas pour rien que l’auteur est considéré comme le pape du polar dans son pays. Agrément supplémentaire non négligeable, il vous fait prendre connaissance de pays et de villes au patrimoine remarquable dans une langue québécoise étonnamment fleurie. Quelle superbe découverte que ces secondes pérégrinations d’Alexandre Jobin, après une première approche il y a quelque temps.

Une chronique à retrouver sur Polarmaniaque

Jean-Michel Isebe
Polarmaniaque 18 mai 2022
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales