Parution : 05/01/2017
ISBN : 9782360542406
160 pages (14,8 x 21 cm)

Pensées sauvages

Cette anthologie de Pensées sauvages offre une excellente porte d’entrée pour appréhender l’œuvre de Thoreau.

Pierre Thiesset – La Décroissance

Sélection de Michel Granger
Traduit de l’américain par Nicole Mallet et Brice Matthieussent
Le parti pris de cette sélection établie par Michel Granger a été de privilégier l’originalité et la radicalité de ce philosophe transcendantaliste : une critique impitoyable de la société du milieu du XIXe siècle américain, alliée à des propositions pour un autre mode de vie plus respectueux de la nature et de la vie de l’esprit. Thoreau n’est pas un penseur tiède, conformiste ; son point de vue inédit peut servir à analyser les travers de notre époque : il exprime une pensée qui se veut « débridée » — à ne pas confondre avec la décomplexion néolibérale actuelle — et il s’efforce de provoquer la réflexion, d’ébranler les certitudes, de rompre avec la tradition, d’éveiller les consciences. Une anthologie de passages essentiels pour comprendre la pensée forte de Thoreau.

Revue de presse

- Pensées sauvages Walter Belis L'Oiseau Magazine Printemps 2017
- Thoreau Pierre Thiesset La Décroissance mars 2017

- Pensées sauvages
Dans ce sympathique livre, traduit de l’américain par Nicole Mallet et Brice Matthieussent, Michel Granger a effectué une sélection dans l’œuvre de Thoreau. L’objectif était de préserver l’originalité, mais aussi la radicalité de sa philosophie, qui est une critique impitoyable de la société du milieu du 19e siècle américain. Ce qui nous frappe à chaque lecture, c’est la modernité de Thoreau. Il fait table rase des certitudes, rompt avec les traditions, éveille les consciences… mais toujours dans un esprit positif. Au fil du temps, son approche est devenue de plus en plus systématique, scientifique. Tout se pense et se construit à travers l’amour et le respect de la nature qu’il transmet aux lecteurs. Il n’est pas étonnant que son œuvre soit devenue une source d’inspiration constante pour les naturalistes amateurs et les écologistes, tout autant que ses idées économiques et politiques intéressent les activistes sociaux et les adeptes de la simplicité volontaire.
Walter Belis
L'Oiseau Magazine Printemps 2017

- Thoreau
Michel Granger, l’un des plus grands connaisseurs francophones de l’œuvre de Henry David Thoreau, publie avec le recueil Pensées sauvages une passionnante sélection de textes du philosophe transcendantaliste américain. Dès l’introduction, le partisan de la décroissance comprend pourquoi il se doit de lire Thoreau, ce penseur anti-industriel qui rejette la civilisation mercantile, pourfend la religion du progrès, appelle à gagner les bois et à vivre la pauvreté volontaire : “Il s’agit d’une pauvreté philosophique qui se nourrit de contemplation, de spiritualité. Elle requiert de ne pas se laisser distraire par des biens matériels que l’on achète au prix fort, au moyen d’un travail d’esclave : il ne faut pas gaspiller sa vie pour de la consommation futile, mais la dépenser sans compter pour de précieux biens immatériels”, explique Michel Granger. S’ensuivent des réflexions pénétrantes sur la nature, la liberté, la résistance au gouvernement et à la frénésie des affaires. Cette anthologie de Pensées sauvages offre une excellente porte d’entrée pour appréhender l’œuvre de Thoreau. Une petite citation pour le plaisir : ”Être philosophe, ce n’est pas simplement avoir des pensées subtiles, ni même fonder une école, mais aimer la sagesse au point de vivre selon ses préceptes, une vie de simplicité, d’indépendance, de magnanimité et de confiance. C’est résoudre quelques-uns des problèmes de la vie, non pas de manière théorique, mais pratique.” Que tous les nouveaux philosophes médiatiques en prennent de la graine.
Pierre Thiesset
La Décroissance mars 2017
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales